Archive

Archive for janvier 2011

La Russie: l’empire perdu

28 janvier 2011 4 commentaires

18 Photographies de la Russie tsariste

Photographies de la Grande Russie tsariste captées par le photographe Sergei Mikhailovich Prokudin-Gorskii (1863-1944) entre 1909 et 1911; photos qui sont donc antérieures à la révolution d’octobre 1917 qui devait déboucher sur la mise en place du régime bolchevique.

 

Paysannes russes

Avant 1917, la Russie était dirigée par le tsar Nicolas II, « l’empereur de toutes les Russies ». C’était un régime monarchique autocratique. L’Empire russe était un immense empire qui rivalisait de grandeur avec l’Empire britannique mais il était économiquement et militairement faible.

L’industrialisation de la Russie connut son apogée au début des années 1900, bien après les autres pays européens. Ce décalage s’explique par certaines réformes tardives comme l’abolition du servage qui ne se produisit qu’en 1861. Malgré ce retard, son développement économique a été relativement rapide sous le règne d’Alexandre III (1881-1894) et il continua lorsque son fils, Nicolas II, prit le pouvoir. En 1913, l’Empire russe était la troisième puissance mondiale.

L’Émir de Bukhara

Enfants juifs avec leur professeur

Profil d’une nomade

Prisonniers en Asie Centrale

Couple du Dagestan

Un contremaître chinois

Des paysans du Caucase

Des moulins à vent en Sibérie

Trois générations dans la région du mont Oural

Le marchand de tissus

La culture du thé

La culture du coton

Les mines de fer de la région du mont Oural

Le passeur

Un opérateur sur la ligne du transsibérien

Le monastère de St-Nil au nord de Moscou

Une petite chapelle de bois

Source: Library of Congress

Voir aussi / Related posts:

Assurez-vous de ne pas manquer la publication des prochaines pages EN VOUS ABONNANT GRATUITEMENT AU BLOG  « DANS L’OEIL DE LA CAMÉRA » – Pour ce faire, il vous suffit d’entrer votre adresse courriel en utilisant le formulaire d’abonnement  que vous trouverez en haut de la présente page dans la colonne de droite.

 

Publicités

Visite au Zoo de Londres au milieu du siècle dernier

19 janvier 2011 Laisser un commentaire

Classic Old Photographs of London Zoo   –  Visite au Zoo de Londres au milieu du siècle dernier

London Zoo
London Zoo
London Zoo
London Zoo
London Zoo
London Zoo
London Zoo
London Zoo
London Zoo
London Zoo
London Zoo
London Zoo
London Zoo
London Zoo
London Zoo
London Zoo
London Zoo

La lección de Tango

12 janvier 2011 2 commentaires

Le tango: « c’est de la sieste organisée… »

« Le tango Corse, c’est un tango sélectionné
Le tango Corse, c’est de la sieste organisée
Chacun s’étire en même temps que l’accordéon
Et l’on soupire, le tango Corse que c’est bon ! »

Fernandel, dans la chanson «  Le Tango Corse »


(cliquez sur la flèche rouge pour écouter la pièce)


Illustration: © by Silvio Daniel Kiko - Tango

Le tango est né à Buenos Aires à la fin du XIXème siècle, au bord du Rio de la Plata, dans les quartiers populaires de la capitale argentine. De fait le tango semble avoir trouvé ses origines dans la habanera hispano-cubaine, véhiculée lors des fréquents contacts marchands entre le port de La Havane à Cuba et celui de Buenos Aires en Argentine.

Le Tango est dansé de façon très « corporelle », il est provocateur, explicite; c’est une danse très éloignée des moeurs puritaines de la bonne société de le l’époque. Voici quelques photos qui le démontrent éloquemment !

Tango Dancers

La lección de Tango

Tango

Half a Tango

Tango (II)

Tango in Black and White

Ivory and me

I will love you forever

Tango

Tango

Argentina…el Tango

Tango argentin_9243

Tango Argentino

Animation Tango  – En Tus Brazos (Dans tes Bras)

La scène se passe en 1920 et cette magnifique animation raconte l’histoire d’un danseur de tango de très grande réputation dont la carrière est brisée par un tragique accident.

Cette animation a été réalisée par trois jeunes français. C’est à voir absolument !

Créateurs: François-Xavier Goby, Edouard Jouret et Matthieu Landour.

Voir aussi / Related posts:

Assurez-vous de ne pas manquer la publication des prochaines pages EN VOUS ABONNANT GRATUITEMENT AU BLOG  « DANS L’OEIL DE LA CAMÉRA » – Pour ce faire, il vous suffit d’entrer votre adresse courriel en utilisant le formulaire d’abonnement  que vous trouverez en haut de la présente page dans la colonne de droite.

La photographie et la mémoire du temps

2 janvier 2011 4 commentaires

La photographie, on l’oublie trop souvent, s’avère aussi être une excellente mesure du temps qui passe…. Toutes les photos que vous trouverez ci-dessous témoignent d’un passé pourtant pas si lointain. Elles ont toutes été captés dans le première moitié du siècle dernier. Mais ce sont des événements ultérieurs à la date de la prise de photo qui donnent, à chacune de ces photos, un nouvel intérêt photographique.

(cliquer sur l’image pour la voir en plein format)

La fillette et la poupée (1900)

L’intérêt de cette photographie n’est pas tellement lié à la fillette elle-même, mais bien plus à ce qui semble être son bien le plus précieux : une poupée et un carosse « primitif » à nos yeux contemporains.

Le hockey et le « svastika » comme emblème (1916)

Voici une équipe de hockey féminine de l’Ouest canadien, en 1916, fières de leur uniforme, ne sachant pas, à ce moment-là, ce que deviendrait le svastika sous l’Allemagne nazie.

Joseph-Armand Bombardier et sa montoneige (1942)

Armand Bombardier était un inventeur et un industriel québécois. Sa plus célèbre réussite : cette motoneige, qu’il créa au milieu des années 1930. La Société Bombardier a maintenant un chiffre d’affaire qui dépasse les 20 milliards de $.

L’art de transporter les bébés chez les Amérindiens (1907)

Nous sommes en 1907 dans l’Ouest canadien et pendant que les mamans discutent, les bébés attendent de reprendre la route, sur le dos de leur mère. Cette façon de transporter les poupons est mentionnée dans des récits d’explorateurs du 17e siècle.

La jeune fille en tricycle (1915)

Le Guénilloux (sans date)

C’est ainsi, au Québec, qu’on surnommait les personnes qui récupéraient des vieux vêtements (Guénilles), du métal, des boîtes et même des os ! Pas le métier le plus prestigieux, à vrai dire… Les mères en profitaient pour faire tenir sages leurs enfants turbulents : “Si tu ne te tiens pas tranquille, le guénilloux va t’emporter!”

L’enfant sur un pouf (1912)

La récolte des foins à Perçé (Gaspésie – 1944)

Les premiers colons en Abitibi (1911)

Il s’agissait alors du premier groupe de colons pour peupler cette région du Québec qui était à ce moment une immense forêt, bien qu’il y avait une grappe de population dans la région mitoyenne du Témiscamingue. Cette première vague de colonisation a eu peu de succès et il faudra attendre la grande dépression des années 1930 pour voir d’autres « braves » tenter leur chance sur ces terres neuves.

La pêche sur la glace (1955)

A Sainte-Anne-de-la-Pérade, petit village situé à une demi-heure de route de Trois-Rivières

Les Bulldogs de Québec (1913)

Une équipe de hockey de la ville de Québec, a évolué dans la Ligue Nationale au cours des années 1910 et a même remporté la célèbre coupe Stanley.

La mère et l’enfant (1898)

Le laitier de St-Antoine de Tilly  (1957)

Les premières télévisions « compactes » (1955)

Le chemin de l’école (non daté)

Le curé et ses vicaires en ski (1950)

Le forgeron du village (1942)

La pêche en Gaspésie (1959)

Deux pêcheurs de homards, sans doute le père et son fils, sont à l’oeuvre à bord d’une modeste embarcation baptisée amoureusement Héléna L.

L’enfant et le cylindre qui chante (1901)

 

Source: Ces photos sont tirées du blogue « L’histoire par le regard » animé par le romancier/historien Mario Bergeron de Trois-Rivières, bloque qui a malheureusement cessé d’être publié en juin dernier.

Voir aussi / Related posts:

Assurez-vous de ne pas manquer la publication des prochaines pages EN VOUS ABONNANT GRATUITEMENT AU BLOG  « DANS L’OEIL DE LA CAMÉRA » – Pour ce faire, il vous suffit d’entrer votre adresse courriel en utilisant le formulaire d’abonnement  que vous trouverez en haut de la présente page dans la colonne de droite.