La rue égyptienne en colère – Photos

Hosni Moubarak quitte la présidence

Hosni Moubarak  quitte la présidence et l’armée prend le contrôle du pays, a annoncé le vice-président, Omar Souleimane, dans une intervention succincte à la télévision nationale égyptienne.

Les centaines de milliers de manifestants sont en liesse place Tahrir et dans le reste du pays

Inspirés par la « révolution du jasmin » en Tunisie qui a chassé le président Ben Ali, en janvier dernier, les Egyptiens contestent à leur tour le régime du président Hosni Moubarak au pouvoir depuis trente ans. Depuis le 25 janvier, bravant le couvre-feu instauré dans les principales villes du pays et les forces de l’ordre, des dizaines de milliers de manifestants descendent chaque jour dans la rue.

La répression fut féroce : au 31 janvier, on déplorait la mort d’au moins 125 personnes….

 

 

 

Voir aussi / Related posts:

Assurez-vous de ne pas manquer la publication des prochaines pages EN VOUS ABONNANT GRATUITEMENT AU BLOG  « DANS L’OEIL DE LA CAMÉRA » – Pour ce faire, il vous suffit d’entrer votre adresse courriel en utilisant le formulaire d’abonnement  que vous trouverez en haut de la présente page dans la colonne de droite.

  1. 12 février 2011 à 15 h 00 min

    Daniel, je partage tes inquiétudes… mais on ne peut qu’admettre que c’est un grand pas que les Égyptiens viennent de franchir !

  2. Daniel Gingras
    12 février 2011 à 9 h 09 min

    Je ne veux pas être un rabat-joie. Les démonstrations de joie, l’exultation du peuple me rappellent cependant les mêmes scènes qui se déroulaient en Haïti et dans les rues de Montréal lors du départ de Baby Doc Duvalier au début des années 80. Quelque trente années plus tard, regardons l’état dans lequel se trouve ce pays qui chantait et dansait sa libération. En sera-t-il de même avec l’Égypte, la Tunisie? Je n’ose même pas répondre à cette délicate question. Si j’étais croyant je prierais pour que cette révolution tourne à l’avantage du peuple. Et quand on est rendu à prier pour laccomplissement d’une chose, c’est que sa réalisation est loin d’être acquise, la prière étant la soeur d’un cri de désespoir.

  1. 10 juillet 2011 à 21 h 11 min

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :