À propos

Pierre Lavallée (Fotosix Photo)

Passionné de photographie sans en avoir jamais fait une profession,  je m’intéresse autant aux aspects techniques de la photo qu’à celui de la création artistique qui doit nécessairement guider l’oeil du photographe.

En effet prendre une photo, c’est un peu comme peindre dans l’oeil de celui qui la regarde ! Le photographe est en quelque sorte un alchimiste ou un apprenti sorcier des temps modernes. Il doit créer de l’or avec des particules d’argent et de l’émotion avec des fragments de lumière et d’obscurité.

I am a french speaking  and a french « seeing » amateur photographer  and I have been very active on Twitter over the last two or three years under the pseudo of « Fotosix ».  I have sent to my dear followers, (few thousand, right now) may be five or six photos, in full format, every single day of the year.  You will not be surprised to discover that this log is just about photography.  But I will put  emphasis on the work of « not well known photographers » who see photographic work more as an art than a technical skill, as I did.  Yes, a photograph have to tell a story, stop a moment in time, and allow that moment to live on forever.  But a picture is not only a time capsule it’s also a continuing creative process in the eyes of thoses who will look at pictures with their own eyes.

Pierre Lavallée (Fotosix)

«All photographs are there to remind us of what we forget. In this — as in other ways — they are the opposite of paintings. Paintings record what the painter remembers. Because each one of us forgets different things, a photo more than a painting may change its meaning according to who is looking at it.»

Berger, John

«A photograph is a secret about a secret. The more it tells you the less you know.»
Diane Arbus

«Certains motifs semblent exercer une attraction magique sur les photographes. Ils sont là, attendant le photographe qui saura les lire et les emportera, comme un cadeau au bord du chemin. Et parfois, lorsque cet homme passe sur ce chemin avec sa caméra et que son humeur est par hasard en harmonie avec l’instant, il réussit des photos où on ne voit pas seulement une simple page ni de simples vagues. C’est alors qu’un matin au bord de la mer, nous apparaît comme un rêve. Le brouillard se retire à l’intérieur des terres, des personnages regardent dans le néant. Nous sentons le jour, le calme, l’humidité de l’air, l’état contemplatif des personnes représentées. Et nous entendons le bruissement de l’eau.. »

in Voyages (Travel)
Andreas H. Bitesnich

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :