Archive

Archive for the ‘Monde / World’ Category

Guerre en Syrie

27 février 2012 Laisser un commentaire

Une guerre sanglante

La Syrie est actuellement le théatre d’une guerre sanglante et le régime brutal de Bachar al-Assad y aurait fait au moins 7.600 victimes depuis le début du soulèvement. La ville de Homs, fief de l’insurrection, est soumise à des bombardements quotidiens depuis presque un mois. La nuit, des tireurs embusqués rodent sur les toits. Personne n’ose sortir de chez lui dans de telles conditions. Dehors, les rues sont jonchées de voitures calcinées. Les victimes meurent sous les décombres des maisons. Aucun secours n’est disponible, ni pompier, ni ambulance, ni même infirmerie. La population souffre; elle a faim,elle a soif et continue d’étouffer sous la fumée des bombes…

Voici quelques images (et elles sont plutôt rares puisqu’aucun journaliste étranger n’est admis en sol syrien) qui témoignent de l’horreur de la situation. Ces photos ont été prises par le photographe Alessio Romenzi. (1)

Février 10, 2012. Un homme marche dans la nuit à l’intérieur d’un poste de police incendié sous le contrôle des insurgés.

Février 10, 2012. Un membre de l’Armée Libre de Syrie se déplace sous le feu nourri de tireurs embusqués.

Février  10, 2012. Le corps d’un officier de police gît au sol

Février  9, 2012. Une femme syrienne au milieu des décombres de sa maison bonbardée à al-Qsair.

Février 7, 2012. Funéraille d’un membre de l’Armée Libre de Syrie.

Février 9, 2012. Un homme tient dans sa main un morceau du mortier qui a détruit sa maison à al-Qsair.

Février 10, 2012. Un homme agite un drapeau syrien devant ce qu’il reste du poste de police de al Qsair.

Février 9, 2012. Poste d’un tireur de l’Armée Libre de Syrie.

Février 10, 2012. Un portrait du Président Bashar al-Assad au milieu des détritus.

Février 11, 2012. Un membre de l’Armée Libre de Syrie à al-Qsair.

Février 14, 2012. Veillée funèbre sur le corps d’un homme qui a été kidnapé et tué par l’armée syrienne

Février 14, 2012. Des syriens entèrent leur morts.

(1) , civil wars, Free Syrian Army, Syria, war photos

Voir aussi / Related posts:

Assurez-vous de ne pas manquer la publication des prochaines pages EN VOUS ABONNANT GRATUITEMENT AU BLOG  « DANS L’OEIL DE LA CAMÉRA » – Pour ce faire, il vous suffit d’entrer votre adresse courriel en utilisant le formulaire d’abonnement  que vous trouverez en haut de la présente page dans la colonne de droite.

Les meilleures photos de 2011 (Reuters et National Geographic)

2 décembre 2011 Laisser un commentaire

Les « meilleures photos » ne sont pas forcement les plus belles

Des images réellement impressionnantes prises au cours de l’année 2011 par différents photographes œuvrant pour l’Agence de presse Reuters et qui ont été diffusées dans le cadre de différents photo-reportages. J’ai choisi de mettre en images une cinquantaine de ces photos que j’ai assemblées sous la forme d’une vidéo de 5 ou 6 minutes. En fait le titre de ce article porte un peu à confusion. Les « meilleures photos » ne sont pas forcement les plus belles, mais celles qui montrent le mieux la réalité sur le terrain. C’est en regardant ces photos que l’on commence notamment à mieux cerner le dangereux métier de reporter.

Je vous suggère très vivement de visionner cet amalgame photographique en mode plein écran plutôt qu’en son usuel mode « timbre-poste ». Comment ? C’est simple comme « bonjour » puisque vous n’avez qu’à cliquer sur ce lien.

Pour connaître le contexte particulier de chacune de ces photos ou le nom du photographe qui les a respectivement captées, je vous réfère à la page publiée par Reuther où l’ensemble des 100 « meilleures » photos choisies par l’Agence y est répertorié.

(pour voir la vidéo en mode “plein écran” cliquez ICI )

Voir aussi / Related posts:

Assurez-vous de ne pas manquer la publication des prochaines pages EN VOUS ABONNANT GRATUITEMENT AU BLOG  « DANS L’OEIL DE LA CAMÉRA » – Pour ce faire, il vous suffit d’entrer votre adresse courriel en utilisant le formulaire d’abonnement  que vous trouverez en haut de la présente page dans la colonne de droite.

Construction du Rockefeller Center de New-York (1932)

29 novembre 2011 2 commentaires

La construction d’un gratte-ciel dans les années 30…

J’ai réalisé le montage que vous verrez ci-dessous à partir de photographies du célèbre photographe Charles Ebbets qui s’est illustré par ses séries de photos saisissantes prises lors de la construction d’édifices en hauteur, au début des années 1930. Toutes les photos que vous verrez dans cette vidéo, ont été prises à New York, le 29 Septembre 1932 et publiées dans le journal « New York Herald Tribune ». Elles ont toutes été captées à partir du 69ième « plancher » de l’édifice GE du Rockefeller Center. Notez qu’il n’y a aucun montage ou trucage dans ces photos.

Je vous invite à porter une attention toute spéciale au photographe lui-même que l’on peut apercevoir sur une ou deux de ces photos: notez bien qu’il est en « habit et cravate » et chaussé de ses souliers vernis à semelle dure lorsqu’il réalise ses clichés.

Spider Man et ses émules grimpeurs chaussés de leurs dispendieux Adidas à semelle souple en rougiraient de honte….

(pour voir la vidéo en mode « plein écran » cliquez sur les 4 petites flèches, dans le bas de l’écran à droite)

Voir aussi / Related posts:

Assurez-vous de ne pas manquer la publication des prochaines pages EN VOUS ABONNANT GRATUITEMENT AU BLOG  « DANS L’OEIL DE LA CAMÉRA » – Pour ce faire, il vous suffit d’entrer votre adresse courriel en utilisant le formulaire d’abonnement  que vous trouverez en haut de la présente page dans la colonne de droite.

10 années de guerre en Afghanistan

23 novembre 2011 3 commentaires

L’histoire d’un long échec militaire en images

(Cliquez sur les images pour les voir en grand format)

Deux jeunes garçons les menottes aux poignets (Kaboul Juin 29, 2010) REUTERS/Omar Sobhani

Première réponse des Etats-Unis aux attentats du 11-Septembre, l’opération « Liberté immuable » commence dans la nuit du 7 au 8 octobre 2001. Deux mois plus tard, l’invasion du pays aboutit au contrôle de villes-clés et au reflux des djihadistes d’Al-Qaida. Le régime des talibans est renversé. L’ultime phase peut alors commencer. Elle consiste à mettre en place un nouvel Etat afghan avec le soutien de la Force internationale d’assistance et de sécurité (ISAF). Ce succès ne sera que très provisoire…

Dix ans plus tard, les forces militaires de « Liberté immuable » sont toujours sur place, faisant de la guerre en Afghanistan une juxtaposition de différentes formes de guerre, sans oublier un effort financier et humain qui la rapproche des conflits mondiaux du XXe siècle.

Ce que redoutaient les planificateurs en 2001 s’est donc réalisé : une présence terrestre étrangère de longue durée est rendue nécessaire dans une société afghane de plus en plus hostile à celle-ci.

Source: Journal Le Monde

Une femme marche devant un barrage de policiers antiémeutes (devant le stade de Kaboul – Fév 23, 2007) REUTERS/Ahmad Masood

Traces de sang sur le bord de la route suite à un attentat à la bombe (Kaboul Mai 3, 2007) REUTERS/Ahmad Masood

Une voiture taxi afghane (Toyota 1968)  REUTERS/Ahmad Masood

Un jeune garçon afghan devant un soldat anglais (Afghanistan du Sud – Juin 20, 2006) REUTERS/Ahmad Masood

Un soldat canadien pendant une pause « cigarette » (Sangasar, à l’est de l’Afghanistan, Juillet 3, 2007) REUTERS/ Finbarr O’Reilly

Un soldat canadien donnant la main à un enfant (juillet 13, 2007) REUTERS/Finbarr O’Reilly

Un soldat américain blessé par un engin explosif  (Juillet 23, 2010) REUTERS/Bob Strong

Les corps de combattants talibans tués lors d’un affrontement (village de Shajoy – Mars 22, 2008) REUTERS/Goran Tomasevic

Un soldat afghan lance une roquette (Nord de Kandahar – Juillet 27, 2010)  REUTERS/Bob Strong

Deux soldats canadiens tuent le temps – (village de Bazaar e Panjwaii dans la région de  Kandahar – Août 8, 2010)  REUTERS/Bob Strong

Un travailleur nettoie la photo du Général Masoud assassiné peu de temps avant les attentats du 11 sept. REUTERS/Andrew Biraj

Une jeune femme candidate à l’école militaire de Kaboul  (Mai 19, 2011) REUTERS/Ahmad Masood

Un soldat du U.S. Marine essuie le tir de combattants talibans (Garmsir – Mai 18, 2008)  REUTERS/Goran Tomasevic

Un soldat français pendant une patrouille -(village de Hajian – Juillet 12, 2009)  REUTERS/Shamil Zhumatov

Le regard d’un homme arrêté dont le bandeau s’est légèrement détaché – (Province de Kunar – Août 14, 2009)  REUTERS/Carlos Barria


Le visage souriant d’une jeune réfugiée afghane – (Novembre 10, 2001) REUTERS/Adrees Latif

Une fillette Hazara réfugiée dans une grotte – (Décembrer 15, 2001).  REUTERS/Peter Andrews

Un combattant afghan lors d’une patrouille motorisée -(Province de Kandahar – Nov 13, 2007)  REUTERS/Finbarr O’Reilly

Récolte de plans de pavots – Province de Farah – Mai 5, 2009)  REUTERS/Goran Tomasevic

Attentat à la voiture piégée à Kaboul – (Décembre 15, 2009) REUTERS/Ahmad Masood

Le collier de balles d’un jeune Marine américain (Talibjan – Novembre 9, 2010)  REUTERS/Finbarr O’Reilly

Voir aussi / Related posts:

Assurez-vous de ne pas manquer la publication des prochaines pages EN VOUS ABONNANT GRATUITEMENT AU BLOG  « DANS L’OEIL DE LA CAMÉRA » – Pour ce faire, il vous suffit d’entrer votre adresse courriel en utilisant le formulaire d’abonnement  que vous trouverez en haut de la présente page dans la colonne de droite.

Images de la bureaucratie à travers le monde

13 juin 2011 3 commentaires

La routine technocratique (le « red tape »): un phénomène universel

Le photographe hollandais Jan Banning a parcouru le monde en 2008 pour mettre sous pellicules des images des diverses bureaucratie qu’il a croisées. Jan s’est ainsi rendu en Bolivie, en Chine, au Libéria, en Russie, au Yémen et enfin aux États-Unis et il a photographié des employés de services publics derrière leur bureau respectif.
Le résultat ? Un regard fascinant et révélateur sur les pratiques bureaucratiques où la routine technocratique (le « Red Tape ») apparaît comme un phénomène universel et que chaque société « habille » à sa façon en conformité avec les usages locaux.

Voir aussi / Related posts:

Assurez-vous de ne pas manquer la publication des prochaines pages EN VOUS ABONNANT GRATUITEMENT AU BLOG  « DANS L’OEIL DE LA CAMÉRA » – Pour ce faire, il vous suffit d’entrer votre adresse courriel en utilisant le formulaire d’abonnement  que vous trouverez en haut de la présente page dans la colonne de droite.

Le Delta du Danube

17 février 2011 2 commentaires

Un paradis perdu

Le Delta du Danube est situé dans l’est de la Roumanie, là où le Danube rencontre la Mer Noire. Ce delta fait partie du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1992. Cette région constitue le troisième écosystème mondial en terme de biodiversité, juste après la Grande barrière de corail et l’archipel des Galapagos.  Ce vaste territoire est couvert à 80% d’eau et de marais, laissant un maigre 20% du territoire aux 14 000 Roumains, Ukrainiens et Russes qui y résident.

Pêcheur lipovène de Chilia Veche

Selon le jeune photographe Alex Tomazatos qui a pris les photos que vous trouverez ci-dessous, cette région est devenue un véritable paradis brisé par la corruption et la cupidité des différents régimes politiques qui se sont succédés dans la région.

Au début du XXe siècle siècle, le biologiste et écologue Grigore Antipa, fut chargé par les rois Carol et Ferdinand de Roumanie de mettre en place un système d’exploitation rationnelle des ressources du delta, qui ne perturbe pas les équilibres hydrologiques et biologiques, tout en augmentant la productivité.

Après avoir pris le contrôle des pêcheries, le régime communiste mit en place un programme de polderisation de près de 34 000 hectares de marais (alors que la Roumanie et l’Ukraine n’ont jamais manqué de terres arables), d’endiguement des canaux et de fermeture des lagunes.  Ce programme provoqua une chute spectaculaire de la production biologique et la disparition de nombreuses frayères. Les stocks de poissons ont été surexploités et les populations locales sont en voie de perdre leur identité.

Quelques images de cette désolante désintégration d’un milieu et de ses habitants…

« Girl at parish fair, Letea »

« A man chats with a neighbor on a misty December morning in Sulina »

« Maria Papanicolau (married Ivanov) is one of the last Greeks in Sulina, Romania »

« A woman lights up a cigarette while making lunch, Sulina »

« A jumper takes off from the diving board at the annual Seamanship Day Games on 15th August, one of Sulina’s oldest traditions »

« A Lipovan sexton tolls the bells of the Lipovan church, Sulina »

« The fishing of all sturgeon species is being prohibited for 10 years since 2006. »

« Sfistofca is a small isolated village inhabited by nearly 60 people. »

« A woman makes breakfast for her husband who is about to return from fishing, Sfistofca »

« Zenovia Braileanu and her son, Vanea, at the ritual pig slaughter before Christmas in 1988 at Sfistofca. »

Photographies du photographe roumainAlex Tomazatos
Titre: « Homeland – Danube Delta »

Source: Wikipedia

Voir aussi / Related posts:

Assurez-vous de ne pas manquer la publication des prochaines pages EN VOUS ABONNANT GRATUITEMENT AU BLOG  « DANS L’OEIL DE LA CAMÉRA » – Pour ce faire, il vous suffit d’entrer votre adresse courriel en utilisant le formulaire d’abonnement  que vous trouverez en haut de la présente page dans la colonne de droite.

La rue égyptienne en colère – Photos

12 février 2011 3 commentaires

Hosni Moubarak quitte la présidence

Hosni Moubarak  quitte la présidence et l’armée prend le contrôle du pays, a annoncé le vice-président, Omar Souleimane, dans une intervention succincte à la télévision nationale égyptienne.

Les centaines de milliers de manifestants sont en liesse place Tahrir et dans le reste du pays

Inspirés par la « révolution du jasmin » en Tunisie qui a chassé le président Ben Ali, en janvier dernier, les Egyptiens contestent à leur tour le régime du président Hosni Moubarak au pouvoir depuis trente ans. Depuis le 25 janvier, bravant le couvre-feu instauré dans les principales villes du pays et les forces de l’ordre, des dizaines de milliers de manifestants descendent chaque jour dans la rue.

La répression fut féroce : au 31 janvier, on déplorait la mort d’au moins 125 personnes….

 

 

 

Voir aussi / Related posts:

Assurez-vous de ne pas manquer la publication des prochaines pages EN VOUS ABONNANT GRATUITEMENT AU BLOG  « DANS L’OEIL DE LA CAMÉRA » – Pour ce faire, il vous suffit d’entrer votre adresse courriel en utilisant le formulaire d’abonnement  que vous trouverez en haut de la présente page dans la colonne de droite.